18 juillet 2014 : l’opposition socialiste et écologiste de Boulogne-Billancourt dénonce les faux pas démocratiques du Maire UMP

Communiqué commun du groupe des élus « la ville citoyenne »du Parti Socialiste et du groupe local EELV de Boulogne-Billancourt

Dans son discours d’intronisation le 4 avril dernier, le Maire de Boulogne-Billancourt Pierre-Christophe Baguet (UMP) avait prôné le rassemblement, émettant le vœu que tous les conseillers municipaux œuvrent dans le sens de l’intérêt général. Or son attitude est en rupture totale par rapport à son discours, et il n’est donc pas le garant d’un fonctionnement démocratique du conseil municipal.Les socialistes (PS), les écologistes (EELV) et les citoyens qui ont fait liste commune lors du scrutin de mars dernier dénoncent les pratiques suivantes :
  • L’opposition socialiste et écologiste est exclue des instances les plus importantes, comme leConseil d’Administration de la SAEM chargé de la gestion des terrains Renault, lacommission d’appel d’offres, la commission consultative des services publics ou lacommission chargée des délégations de services publics alors que les élus d’opposition en séance avaient proposé un amendement permettant à l’opposition d’y siéger.
  • L’opposition ne siègera pas non plus à la commission d’attribution des logements, cette dernière n’ayant tout simplement pas été créée, ce qui pose un grave problème de transparence. Les socialistes et les écologistes se demandent comment sont attribués les logements sociaux de la ville depuis le mois de mars dernier.
Les socialistes et les écologistes condamnent fermement ces pratiques et ce manque de transparence et de démocratie qui caractérisent les quatre premiers mois du mandat du Maire de Boulogne-Billancourt. Les membres de la liste « la ville citoyenne » continueront à défendre leur programme pour une ville plus démocratique, écologiste et sociale www.lavillecitoyenne.fr.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.