Le nabot la truie et les éléphants (anti-conte de Noël)

 

Dans une riche banlieue un nabot aux dents longues

Prit une mairie d’assaut pour mieux sortir de l’ombre

En face sur le coteau un porc deséborgné

Décida que sa fille devrait lui succéder

 

Le nabot agité de mamie en campagne

Planqué dans un buisson dominé par sa hargne

Arriva au sommet puis s’en fit éjecter

Feignant ne rien savoir de ses comptes explosés

 

La truie décolorée de radio en télé

Vomissant des âneries pour gens désespérés

Finit par laisser croire qu’elle pourrait les sauver

Tout en prenant bien soin de son magot planqué

 

Le nabot s’en revint tout petit cheffaillon

Et reprit les commandes d’un gang aux big millions

La truie n’en pouvant plus le dévora tout cru

Pendant que les voisins comme s’ils n’avaient rien vu

 

Croyant tout enrober de discours au Bourget

Continuaient à penser que tout allait changer

Que de vieux éléphants pourraient tout arranger

Que les belles promesses on pouvait oublier

 

Que réduire leur impôt aux patrons complairait

Qu’ôter leur nationalité les salauds effraierait

Et qu’il leur suffirait d’un grand rassemblement

Pour à nouveau berner ces hordes de pauvres gens

 

Jamais la truie ne put le nabot digérer

Jamais les pachydermes ne purent ressusciter

Le peuple décida d’aucun ne voulut plus

Pour message passer aux urnes ne vint plus

 

Le roi des éléphants meurtri par une année

D’ignobles barbaries de tant de vies brisées

Ce digne Président lui sympa lui brillant

Que l’on avait porté dont on espérait tant

 

Ne voyant pas comment dans bientôt deux printemps

Il pourrait de nouveau être dans l’air du temps

S’en vint à la veillée annoncer aux Français

Qu’il avait renoncé à se représenter.

 

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits existant ou ayant existé serait purement fortuite – Aucune dinde n’a été maltraitée durant la confection de ce conte…

 

 

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.